Formation continue

Apprendre chaque jour. Apprendre des personnes affectées par une maladie ou un handicap. Apprendre des personnes vieillissantes. Apprendre de ses collègues. Apprendre de son expérience. Apprendre des séquences pédagogiques organisées par le formateur. Apprendre pour améliorer ses pratiques, Apprendre pour se développer professionnellement. Apprendre pour développer ses compétences à prendre soin, à accompagner autrui.  Voilà une définition possible de la formation continue pour FPFC.

A qui s’adressent ces formations ?

Les formations continues sont destinées aux professionnels des équipes soignantes ou éducatives qui souhaitent développer des compétences complémentaires pour réaliser des projets institutionnels, améliorer leurs pratiques professionnelles ou réaliser  des accompagnements de personnes présentant une pathologie, un handicap ou un trouble du comportement spécifiques.

Voici quelques exemples de stage de formation proposés par FPFC. Leur durée est de 14h (2 jours) pour des groupes compris entre 8 et 14 personnes.

Formations pour le secteur sanitaire,médico-social et socio-éducatif

L'éducation thérapeutique du patient (ETP) - Formation validante

PROCHAIN STAGE:

Afin de répondre à vos demandes, j’organise une formation validante à l’Education thérapeutique, dés la rentrée, à Bordeaux, aux dates suivantes: 11/12 octobre 2018 – 15/16 novembre 2018 – 6/7 décembre 2018                                                                                       Pour réserver rapidement votre place, contactez-moi au 06 70 06 82 28 ou sur fpformationconseil@gmail.com

En raison d’immenses progrès bio-médicaux, nombre de personnes malades ont vu leur pathologie se chroniciser, leur offrant ainsi une espérance de vie augmentée sinon normalisée par rapport au reste de la population. On estime aujourd’hui sur le territoire français, à 17 000 000 le nombre de personnes présentant au moins une maladie chronique.Cette réalité vient interroger les modes de prise en soin dont la plupart relèvent d’une « médecine de l’aigu ». 

L’éducation thérapeutique du patient figure comme une des solutions à l’accompagnement de la chronicité.Il s’agit d’une approche résolument moderne, centrée sur le patient et sous-tendue par l’empowerment de celui-ci.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « l’éducation thérapeutique du patient vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. »

Pour la Haute Autorité de Santé, « l’Education thérapeutique du patient participe à l’amélioration de la santé du patient (biologique, clinique) et à l’amélioration de sa qualité de vie et à celle de ses proches. »

Les finalités spécifiques de l’éducation thérapeutique sont :

  • l’acquisition et le maintien par le patient de compétences d’autosoins. Parmi elles, l’acquisition de compétences dites de sécurité vise à sauvegarder la vie du patient. Leur caractère prioritaire et leurs modalités d’acquisition doivent être considérés avec souplesse, et tenir compte des besoins spécifiques de chaque patient ;
  • la mobilisation ou l’acquisition de compétences d’adaptation qui s’appuient sur le vécu et l’expérience antérieure du patient et font partie d’un ensemble plus large de compétences psychosociales.

La formation présentée ci-dessous se propose de permettre aux stagiaires de comprendre l’Education thérapeutique depuis la législation qui lui est propre, ses enjeux, sa posture ses attendus, sa méthodologie et enfin sa finalité.

Des séquences d’analyse des pratiques permettront d’interroger le potentiel des laboratoires pharmaceutiques à s’approprier la philosophie d’accompagnement de la chronicité tout en respectant la législation les concernant.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

L'entretien motivationnel

L’approche motivationnelle permet de guider le patient vers le changement en renforçant sa motivation. C’est une technique d’entretien qui permet de faciliter des changements de comportements de santé là où l’ambivalence immobilise bien souvent le sujet.

 

 

La formation à l’entretien motivationnel présente les outils de ce nouvelle approche de relation d’aide et de travail thérapeutique.  Le stage de nombreux exercices permettent aux professionnels de s’approprier rapidement cette méthode.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

La maladie de Parkinson, spécificités d'un accompagnement

La maladie de Parkinson, cette «grande oubliée, est la seconde maladie neurodégénérative après la maladie d’Alzheimer. .Le constat clinique actuel est celui d’un risque de confusion entre les deux principales maladies neurodegénératives pourtant très différentes, la première réalisant le tableau d’une atteinte cognitive (maladie d’Alzheimer), la seconde objectivant des troubles moteurs (maladie de Parkinson).

 

Le stage de formation continue “Maladie de Parkinson, spécificités d’un accompagnement” a pour objectif de sortir la maladie de Parkinson de la méconnaissance et de permettre aux professionnels d’enrichir leur répertoire de compétences par un accompagnement adapté aux besoins des patients et aux spécificités de leur pathologie.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

La maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer, maladie neurodégénérative, amène la personne qui en est affectée à perdre progressivement et irréversiblement ses compétences cognitives, comportementales et sociales. En cela, il s’agit d’un véritable drame existentiel.

 

La formation des professionnels s’avère essentielle à bien des égards. Accéder à une compréhension fine de la pathologie et de ses conséquences dans les activités quotidiennes permettra au soignant ou accompagnateur d’anticiper l’organisation de lla journée pour offrir à la personne malade le moins de douleur morale possible et le plus de qualité de vie.

Réfléchir à l’impact familial de la maladie amènera les professionnels à mieux accueillir la souffrance de la famille, sa culpabilité et aussi son désarroi.

Au centre de cette action de formation, l’empathie s’avère la clé d’un accompagnement de qualité.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Les maladies neurodégénératives

Depuis une vingtaine d’années, les professionnels de santé se sont familiarisés avec la prise en charge de la principale maladie neurodégénérative connue: la maladie d’Alzheimer, et ce,  au point d’en faire, notamment au sein des Ehpad,  une culture interne. Cette compétence affirmée a malheureusement eu pour effet de plonger dans la méconnaissance les autres maladies neurodégénératives telles que:

 

  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose latérale amyotrophique
  • Sclérose en plaques

L’action de DPC ci-dessous a pour objectif d’ouvrir le champ de compétences des professionnels du soin à ces autres maladies de manière à garantir une prise en soin adaptée et bientraitante. Nous rappelons ici que la méconnaissance est une des causes essentielles du risque maltraitant.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Le vieillissement normal et pathologique

Vieillir est un combat. La personne vieillissante est amenée à faire des deuils parfois en quantité: perte du travail, du conjoint, du domicile, de l’usage de l’un de ses sens, etc… Ces épreuves trouvent souvent des aménagements qui permettent au sujet de retrouver un équilibre avec d’autres modalités de fonctionnement, d’autres projets à vivre.

 

Parfois, il y a rupture dans ce mouvement de rééquilibrage permanent et la personne présente alors une symptomatologie traduisant ses difficultés à vivre:

  • aggravation des problématiques névrotiques préexistantes
  • centration sur le corps et la plainte
  • dépression et idéation suidaire
  • hostilité envers les proches
  • délire et hallucinations
  • syndrome de glissement

Le professionnel formé sera en mesure de comprendre le processus du vieillissement, ce qu’il mobilise comme force, ce en quoi il peut être soutenu par des interventions adaptées, respectueuses et emphatiques.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

L'accompagnement des personnes présentant des troubles mentaux en Ehpad

L’augmentation générale de l’espérance de vie a permis l’émergence de plusieurs nouvelles populations, dont celle des personnes handicapées psychiques vieillissantes (personnes affectées par un trouble psychiatrique ancien), avec souvent un passé institutionnel lourd. 

 

Etant désormais arrivées à un âge où elles ont massivement besoin de soins somatiques, mais aussi d’un hébergement adapté à leur âge, elles sont amenées à être accueillies en Ehpad. 

Cela suppose chez les professionnels du soin et de l’accompagnement, un élargissement de leur champ de compétences aux fondamentaux de la prise en charge des manifestations psychiatriques. Ainsi, le suivi de la personne malade pourra trouver une continuité grâce au travail en réseau entre structures sanitaires et médico-sociales.

Il existe cependant une autre population, sans passé psychiatrique, celle des personnes vieillissantes qui rencontrent des complications psychiatriques liées au processus même de vieillissement (Episodes délirants / hallucinations ). 

Les professionnels du soin doivent pouvoir identifier ces manifestations et y réagir au mieux afin de garantir une bientraitance optimale dans leur accompagnement quotidien.

Leur connaissance des différentes complications psychiatriques leur permettra de communiquer au mieux avec les médecins traitants et spécialisés.

Enfin, et c’est là un enjeu essentiel, le professionnel soignant, face à différents troubles psychologiques et psychiatriques devra utiliser des repères essentiels pour différencier définitivement manifestations neurodégénératives et troubles psychiatriques. 

Cette ’action de formation continue a pour objectif de se saisir des expériences et questionnements des apprenants pour apporter les éclairages indispensables à la compréhension, et à l’adaptation de la prise en charge des personnes manifestant des troubles psychiatriques. A la fin de la formation, chaque participant doit pouvoir réajuster sa posture, nourrir ses transmissions orales et écrites et détenir les clés d’une réaction professionnelle adaptée.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Les personnes handicapées vieillissantes

L’espérance de vie de la population ayant considérablement augmentée, les personnes handicapées sont  amenées à vivre durablement cette étape de vie jusque là méconnue de la littérature scientifique.

 

Hébergées en structure spécialisées, ou en Ehpad, elles doivent pouvoir  trouver dans leur projet personnalisé, une adaptation logique à leur avancée en âge.

Cela suppose de la part des professionnels qui les entourent, un développement de leur pratique en intégrant désormais la double dimension du handicap et du vieillissement.

Cette formation existe par conséquent en deux versions:

  • pour les éducateurs: sensibilisation au vieillissement des personnes handicapés et adaptation du projet d’accueil en foyer spécialisé.
  • pour les soignants: sensibilisation au handicap et adaptation de l’accueil en Ehpad

On aura compris qu’il s’agit de mobiliser la capacité d’ouverture au changement des professionnels pour inventer, essayer et évaluer un nouvel accueil, un nouvel accompagnement où chacun va apprendre de la personne handicapée vieillissante.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

L'accueil en institution

L’accueil est le premier soin. De sa qualité dépendra la réussite de l’accompagnement ultérieur en institution.

 

Accueillir c’est rencontrer la personne bien au-delà du contexte qui l’amène à avoir à recourir à l’institutionnalisation. C’est prendre en considération son identité, son histoire, ses besoins ainsi que ce qui va lui permettre de continuer à avoir une vie qui lui ressemble.

L’accueil concerne aussi la famille car institutionnaliser un parent, un conjoint est une épreuve parfois hautement culpabilisante qui survient après des années d’accompagnement par elle-même. Reconnaître les efforts précédents de l’entourage, travailler à sa déculpabilisation et faire alliance avec la famille ne pourra qu’amener une meilleure adaptation de la personne en institution.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Le projet personnalisé

Le projet individualisé est un outil de grande valeur qui offre une organisation et un cadre de recommandations permettant la systématisation de la démarche de bientraitance. 

 

L’équipe se voit regroupée dans sa plus grande pluridisciplinarité et invitée à mettre en relief chacune de ses observations et propositions. 

Le projet invite à la rencontre avec les familles, les représentants légaux, et tout acteur essentiel de la vie du résident. 

Il offre une ouverture sur la vie de la personne avant son institutionnalisation et permet d’accompagner la continuité de cette vie dans la cohérence, le respect de son identité, de ses attentes et de ses possibilités actuelles. 

C’est aussi le lieu d’un exercice de communication pour l’équipe car la réussite des projets personnalisés repose sur la qualité des échanges tout au long de la démarche. 

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Travailler et communiquer en équipe

Travailler en équipe est une compétence très souvent attendue chez les professionnel des secteurs sanitaires, médico-social et social-éducatif comme étant une compétence innée. La réalité des dysfonctionnements ‘équipe et les souffrances associées viennent démontrer qu’il s’agit au contraire d’une compétence que l’on doit acquérir, réfléchir et faire évoluer.

 

Le stage de formation continue intitulé “travailler et communiquer en équipe” permet aux professionnels de comprendre dans un premier temps, ce qui vient différencier un simple groupe de travail d’une équipe professionnelle, dans son organisation, ses valeurs, ses postures et son efficacité.

C’est dans un second temps que la thématique de la communication viendra outiller les professionnels pour faciliter cette communication, trop souvent à l’origine des dysfonctionnements, des conflits et de l’échec des projets.

Une formation nouvelle et essentielle pour les équipes de soin et d’accompagnement.

Cliquez ici pour demander la fiche pédagogique avec objectifs détaillés.

Une question ? Contactez-moi

N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement sur les formations proposées. Je vous répondrai dès que possible.